L'actualité

À la une   Quoi de neuf   3 questions à   Newsletter  

Les Mirauds Volants

Posté le 2 mai 2018 dans la catégorie 3 questions à par Pascale Casanova


logo français 800-600.jpg

Interview de Patrice Radiguet, président fondateur de l'association.

 

1) En quoi consiste l'association "Les Mirauds volants", que proposez-vous ?

L'Association Européenne des Pilotes Handicapés Visuels, plus connue sous le nom des « MIRAUDS VOLANTS » propose aux personnes aveugles ou fortement malvoyantes, d'accéder au pilotage des avions, planeurs, ULM et en général, à tout ce qui vole, dans le domaine des loisirs, bien entendu. Donc, notre but est bien de former des pilotes, et non de balader des aveugles en tant que « sacs de sable », en l'air.

 

2) En quoi votre action favorise t'elle l'inclusion des personnes handicapées ?

Par choix et déontologie, nous ne sommes pas basés sur un aérodrome précis, même si cela aurait été plus facile pour nous à certains moments. En effet, je pense qu'il aurait été aisé de se faire financer un avion et/ou un planeur, et de voler paisiblement chez nous.
Or, étant, par ailleurs, le seul président " MIRAUD " d'un aéro-club, je sais (sans même parler de rentabilité) que pour qu'un avion rentre dans ses frais d'exploitation, il faut qu'il vole au moins 300 heures par an. Donc, si nous avions été basés sur notre propre aéroclub, avec nos propres aéronefs, grande aurait été la tentation de « rester chez nous » pour rentabiliser au maximum notre matériel… ce qui aurait abouti à la création d’un « ghetto » supplémentaire : l’aéro-club des " MIRAUDS " de France, ou d'Europe, ou que sais-je ?
Actuellement, nous travaillons potentiellement avec tous les aéro-clubs, clubs de planeur ou d'ULM de France et de Navarre. Ainsi, chaque fois que nous organisons un stage, cela produit de l'activité sur notre aéro-club d'accueil, génère l'intérêt des médias et ainsi, tout le monde s'y retrouve. En procédant ainsi, nous ne venons pas « coloniser » un aéro-club, mais notre stage s'intègre dans l'activité de celui-ci. Pilotes parmi d'autres pilotes, nous partageons simplement une passion et une activité commune.
Depuis bientôt vingt ans, notre activité est ainsi connue et reconnue par celles et ceux au sein desquels nous la pratiquons, et par les instructeurs de vol qui l'encadrent, au même titre que celle des membres réguliers de notre aéro-club hôte.

 

3) Quels sont selon vous les "facteurs clé de succès" ?

Le rêve ! Voler est le plus vieux rêve de l'Homme, pourquoi les aveugles et les malvoyants en seraient-ils exclus ? Je n'ai qu'à voir les mines rayonnantes de nos membres lorsqu'ils redescendent de leur premier vol :
" Je l'ai fait "!... Et ce seul sourire me récompense de tous les tracas qui ont amenés à la mise en place de ce stage.
Depuis peu et avec l'aide de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), nous avons accès à l'examen théorique du brevet de pilote privé d'avion (PPL(a)). Prochainement, nous espérons pouvoir obtenir une Attestation de nos compétences en vol car, bien entendu, nous ne pouvons actuellement être seuls à bord. Malgré les avancées extraordinaires apportées par le SOUNDFLYER, « dispositif sonore et vocal de conduite de vol pour personnes handicapées de la vue ».

Mais, que nous réserve l'avenir ?

 

Pour en savoir plus...

Vous pouvez suivre les Mirauds volants sur leur page Facebook https://www.facebook.com/miraudsvolants/ ou sur leur site web http://mirauds.volants.free.fr/

Partager Partager Partager




Retour